[Date Prev][Date Next][Thread Prev][Thread Next][Date Index][Thread Index]

[e-med] Offre de formation conduisant au grade de master domaine mention spécialité sciences de la santé


  • From: guevart_edouard@yahoo.fr
  • Date: Thu, 1 Oct 2009 17:45:59 +0200

Université d'Abomey-Calavi
Institut Régional de Santé Publique
Ouidah BENIN
Institut Régional de Santé Publique de Ouidah
B.P. 384 Ouidah ou 01 B.P. 918 Cotonou
République du BENIN
Tél. + 229 21 34 16 74/75 Fax : + 229 21341672
E-mail : irspadm@intnet.bj
Web: WWW.irsp.bj.refer.org

PREAMBULE
Créé en 1977 grâce à un partenariat entre le Gouvernement Béninois et
l’Organisation Mondiale de la Santé, l’IRSP a pour mission de former un
personnel de santé publique compétent pour assurer le développement
sanitaire des pays de la Région Africaine dans une approche
multisectorielle.

L’Institut offre des formations de longue durée : Maîtrise en Santé Publique
(1977), Maîtrise Scientifique en Epidémiologie (2001), Maîtrise en Santé
Publique, option gestion de la santé de la reproduction (2003), Master
International en Entomologie Médicale et vétérinaire (2006).

L’IRSP organise seul ou en partenariat des formations de courte durée dont
le cours national de Paludologie, le cours HELP, le cours international de
Paludologie, le cours de Vaccinologie, le cours Régional de communication
pour la promotion de la Santé, l’incitation à la performance, la
contractualisation dans les hôpitaux etc… .

Plus de 1500 lauréats, provenant de 26 pays de l’Afrique, ont bénéficié
d’une formation de longue ou de courte durée à l’IRSP.

Après trente ans d’existence, l’Institut a engagé les réformes nécessaires
pour adapter sa structure de fonctionnement et rendre encore plus pertinente
son offre de formation par rapport aux défis sanitaires des pays africains
notamment ceux liés à la relance des Soins de Santé Primaires, au
renforcement des systèmes de santé, à la promotion de la recherche pour la
santé et à la réponse aux effets des changements climatiques sur la santé.

Ainsi, dès Octobre 2009, quatre nouvelles spécialités : Nutrition et Santé,
Gestion des Pharmacies, Hygiène hospitalière et infections nosocomiales,
Qualité des soins et gestion des services de santé seront ouvertes. La
rentrée prochaine sera aussi marquée par le basculement dans le système LMD
de nos filières de formation.

L’offre de formations à distance est envisagée à court terme comme une
solution qui permettrait de réduire les coûts et d’atteindre les
professionnels qui ne peuvent pas quitter leur poste de travail pour une
longue période. Ce projet exigera une amélioration de la connectivité, le
passage à la documentation sur support numérique et l’information en ligne.

La recherche, organisée autour de quelques thèmes prioritaires choisis en
fonction des grands défis sanitaires et appuyée par une équipe structurée et
un laboratoire de recherche, permettra d’asseoir l’expertise de l’Institut
notamment en matière de renforcement des systèmes de santé et de qualité des
services et soins de santé et de servir de support la formation notamment de
niveau doctorale.

Le rôle moteur dans le réseau des institutions régionales et internationales
de santé publique et de développement et le rôle d’appui aux équipes inter
pays de l’OMS en matière de renforcement des capacités seront marqués.

Ainsi par une offre de formation adaptée aux nouveaux défis en matière de
santé et une activité de recherche orientée vers la recherche de solutions,
l’IRSP confirme sa vocation régionale et internationale au service des Etats
de la région africaine qui y trouveront une contribution appréciable pour
accélérer le développement sanitaire en ce début du 21ème siècle.

Pr Léodégal BAZIRA,
Directeur de l’IRSP Ouidah

I. OFFRE DE FORMATIONS

OFFRE DE FORMATIONS CONDUISANT AU GRADE DE MASTER DOMAINE MENTION SPECIALITE
SCIENCES DE LA SANTE

SANTE PUBLIQUE
Gestion de la santé de la reproduction
Gestion en pharmacie Polyvalente
Hygiène hospitalière infections nosocomiales
Qualité des soins et gestion des services de santé

NUTRITION ET SANTE

EPIDEMIOLOGIE

MASTER INTERNATIONAL EN ENTOMOLOGIE MEDICALE ET VETERINAIRE

SCIENCES DE LA VIE

TRONC COMMUN
PARTENARIAT
Le Master International en Entomologie Médicale et Vétérinaire est organisé
par l’Université d’Abomey Calavi (BENIN) et
Montpellier II (FRANCE)
Le Master en Nutrition et Santé est organisé avec le concours de
l’Université de Montréal (CANADA), en partenariat avec tous les acteurs du
projet Double Fardeau Nutritionnel (DFN) et avec le financement l’Agence
Canadienne de Développement
International (ACDI).
Le Master en Santé Publique, Spécialité Qualité des Soins et Gestion des
Services de Santé est organisé en partenariat avec les Ecoles de Santé
Publique de l’Université Libre de Bruxelles et de l’Université Catholique de
Louvain, l’Université de Liège, l’Institut National des sciences de la santé
de Ouagadougou dans le cadre des Projets EDULINK et PFS et avec le
financement de la CUD et de la Commission Européenne.
L’Institut Régional de Santé Publique travaille aussi en partenariat ou
bénéficie de l’appui des Institutions suivantes :
Organisation Mondiale de la Santé, Organisation Ouest Africaine de la Santé,
Institut de la Banque Mondiale, UNFPA,
Coopération Française, Coopération Technique Belge, Ecole de Santé Publique
de Bruxelles, Ecole de Santé Publique de
Nancy, Union Européenne, USAID, CDC d’Atlanta, Université Cheik Anta Diop de
Dakar, Institut de Recherche et
Développement, Centre de Recherche en Entomologie de Cotonou, Institut des
Sciences Bio médicales Appliquées, Université
Médicale Virtuelle Francophone, Association des Universités Francophones,
Agence de Médecine Préventive, Institut
Supérieur des Sciences de la Population de l’Université de Ouagadougou,
Centre de formation en Santé Publique de Lomé,
Centre d’Etudes de la Famille Africaine Togo, Action for West Africa Region
– Reproductive Health, Université d’Ottawa,
Institut National d’Administration Sanitaire du Maroc …

II. CONTENU DES FORMATIONS
II.1. MASTER EN SANTE PUBLIQUE
L’enseignement de ce master vise l’acquisition de compétences permettant
d’analyser la situation sanitaire d’un pays ou d’une Région, de formuler une
politique de santé, de planifier et mettre en œuvre les projets et
programmes de santé, d’en assurer la gestion dans toutes ses fonctions et
d’évaluer un système de santé. Il vise en outre l’acquisition de compétences
spécifiques correspondant à ses différentes spécialités : santé publique
polyvalente, hygiène hospitalière et infections nosocomiales, gestion de la
santé de la reproduction, gestion en pharmacie, qualité des soins et gestion
des services de santé. Outre les fonctions de praticien de la santé
publique, le titulaire du master en santé publique aura la capacité de
former ses collaborateurs et de mener la recherche en santé publique.

TRONC COMMUN
Semestres 1 et 2
SPECIALITES
Semestres 3 et 4
Méthodes et techniques d’apprentissage,
Evolution et fonctions essentielles de la santé publique,
Méthodes statistiques,
Logiciels EPI-INFO et EXCEL,
Recherche en santé publique,
Diagnostic communautaire,
Investigations en épidémiologie,
Politique de santé, Plan de développement sanitaire,
Programmes et Projets de santé,
Organisation des ressources (humaines, matérielles et financières) pour
garantir la qualité, l’accessibilité et l’équité des soins et services de
santé,
Gestion des interventions de santé,
Partenariats pour le développement sanitaire

OPTION POLYVALENTE
Hygiène et assainissement de base, Santé au travail , Alimentation et
nutrition ,Santé de la Mère et de l’enfant , Santé de l’adolescent, Santé
scolaire , Santé des personnes âgées, Changements environnementaux et Santé
, Santé mentale, Lutte contre les épidémies, Lutte contre les maladies
transmissibles et non transmissibles, Epidémies, catastrophes et événements
sanitaires de portée internationale, Stage professionnel, Application d’une
démarche de recherche et rédaction d’un mémoire.

GESTION EN PHARMACIE
Gestion en Pharmacie et Santé publique, Elaboration et mise en oeuvre d’une
politique, Sélection des produits, estimation des besoins, Approvisionnement
en produits pharmaceutiques, Gestion des stocks des produits
pharmaceutiques, Distribution et utilisation des produits, Système
d'information, Surveillance (suivi) et évaluation de la gestion des produits
pharmaceutiques, Ethique et management de la qualité, Usage efficient des
médicaments, Pharmacopée traditionnelle, Stage professionnel, Application
d’une démarche de recherche et rédaction d’un mémoire.

HYGIENE HOSPITALIERE ET INFECTIONS NOSOCOMIALES
Fondements de l'hygiène hospitalière, Gestion hospitalière, Services à
risque d’infection hospitalière, Infections Nosocomiales, Microbiologie de
l'infection hospitalière et résistance aux anti-infectieux, Environnement
physique hospitalier, Désinfection et Stérilisation du matériel
médico-technique, Hygiène des mains, Nettoyage –Désinfection des surfaces et
locaux, Gestion des déchets hospitaliers, Promotion Hygiène Hospitalière,
Stage professionnel, Application d’une démarche de recherche et rédaction
d’un mémoire.

GESTION DE LA SANTE DE LA REPRODUCTION
Santé- Population et Développement, La famille en Afrique, Approche genre,
Maternité à moindre risque, Infertilité et soins après avortement ,
Pathologies cancéreuses et troubles hormonaux, Violences faites aux femmes
et aux enfants, Croissance et Développement de l’enfant, Vaccination, PCIME
et Soins au nouveau-né, Adolescent et comportements à risques, Pré
nuptialité, Education à la vie Familiale et santé scolaire, Infertilité
masculine, IST et dysfonctions sexuelles, Andropause et tumeurs prostatiques
et PF chez l'homme, IST / VIH / SIDA, Stage professionnel, Application d’une
démarche de recherche et rédaction d’un mémoire.

QUALITE DES SOINS ET GESTION DES SERVICES DE SANTÉ
Notions essentielles sur la qualité des soins et services de santé,
Processus d'assurance qualité : management et planification, Processus de
contrôle de qualité, Contrôle de qualité des produits, Droit et
anthropologie médicale, , Accréditations et standards nationaux et
internationaux, Gestion des service de santé, Habilitation des compétences
du personnel des services de santé, Evaluation et prévention des risques,
Stage professionnel, Application d’une démarche de recherche et rédaction
d’un mémoire.

II.2. MASTER EN EPIDEMIOLOGIE
L’enseignement de ce master vise l’acquisition de compétences permettant
d’analyser les phénomènes de santé en utilisant les méthodes statistiques et
opérationnelles, de déterminer la répartition, la fréquence, les causes des
phénomènes de santé et les déterminants des évènements de santé dans une
population, d’assurer la surveillance des évènements de santé et d’évaluer
l’efficience et l’efficacité des interventions.
En outre, la formation conduisant au grade de master en Epidémiologie vise
l’acquisition par l’apprenant de compétences de formateur et de chercheur en
santé.
Semestres 1 et 2 Semestres 3 et 4
Statistiques descriptive et démographique
Epidémiologie descriptive, études épidémiologiques analytiques 1,
Probabilité et loi, Echantillonnage, Estimation statistique, Comparaison en
statistiques
Dynamique de groupe et relations interpersonnelles en apprentissage,
Méthodes et techniques de formation
Etudes épidémiologiques analytiques 2 et tests diagnostiques, Régression
linéaire, Modèle logistique et
Mesures d'association en épidémiologie, Informatique appliquée à
l'épidémiologie, Système d'information sanitaire,
Planification des investigations et interventions en santé,
Communication avec les médias et la population
Epidémiologie des déterminants sociaux, environnementaux et comportementaux,
Méthodologie de la recherche et stage, Modèle de survie, Evaluation des
interventions de santé, Epidémiologie des maladies non transmissibles et du
vieillissement, Système de surveillance en épidémiologie, Epidémiologie des
maladies transmissibles, Stage professionnel,
Application d’une démarche de recherche et rédaction d’un mémoire.

II.3. MASTER EN NUTRITION ET SANTE
Le master de nutrition publique vise à fournir aux secteurs de la santé, du
développement, de la planification, des
affaires sociales et de la famille de la Région africaine et pour les
Organisations Internationales, des spécialistes de la gestion des
interventions en alimentation et nutrition humaines.
L’enseignement de ce master vise à faire acquérir à l’apprenant les
compétences lui permettant d’identifier et d’analyser
les problèmes nutritionnels d’une communauté, de planifier des interventions
multisectorielles fondées sur des bases
factuelles et scientifiques, de procéder à leur mise en oeuvre et à leur
évaluation. Il vise également à lui faire acquérir des compétences pour le
leadership, la formation des ressources humaines, la communication et la
recherche, dans les domaines de l’alimentation et de la nutrition.

Semestres 1 et 2 Semestres 3 et 4
Concepts de base en nutrition publique et en Santé publique, Notions de bio
statistique et d’épidémiologie, Les grandes stratégies d’interventions
nutritionnelles et le leadership, Aliments et nutriments. Sciences des
aliments,
Nutrition fondamentale et appliquée, Notions essentielles en nutrition
clinique, Epidémiologie et Enquêtes nutritionnelles
au niveau communautaire, Analyse des systèmes alimentaires et du niveau de
sécurité alimentaire des groupes de population, Surveillance et évaluation
de projets et programmes d’alimentation et de nutrition. Systèmes de
surveillance nutritionnelle, Développement de projets et programmes
d’alimentation et de nutrition, Elaboration de politiques relatives aux
domaines de l'alimentation et de la nutrition, Identification des problèmes
nutritionnels et leurs déterminants, Contribution des programmes de
développement sectoriels à la lutte contre le double fardeau nutritionnel,
Développement, Equité et Nutrition, Socioanthropologie de la nutrition
Planification pour le changement de comportement en alimentation et
nutrition, Initiation à la formation en alimentation et nutrition,
Interventions nutritionnelles de prévention primaire fondées sur l’évidence
scientifique, Interventions nutritionnelles de prévention secondaire fondées
sur l’évidence scientifique,
Logiciels : EXCEL, EPI MAP (2), interventions en alimentation et nutrition
en situation d’urgence,
Communication interpersonnelle et Counselling en alimentation et nutrition,
Médias et interventions en alimentation et nutrition , Stage professionnel,
Application d’une démarche de recherche et rédaction d’un mémoire.

MASTER EN ENTOMOLOGIE MEDICALE ET VETERINAIRE
Voir site :www.mie.bj.refer.org

III. ORGANISATION DE LA FORMATION ET APPROCHE PEDAGOGIQUE
Le programme de la formation conduisant au diplôme de Master est structuré
en Unités d’Enseignements réparties sur quatre semestres. Les Unités
d’Enseignements (UE) comportent une part d’enseignements théoriques, de
travaux dirigés, de travail de terrain ou de laboratoires, de travail de
recherche et de travail personnel de l’apprenant.

Les Unités d’enseignement sont pondérées sous forme de crédits.
Le programme de chaque Master comporte 120 crédits soit 30 crédits par
semestre.

Chaque année du Master commence au mois d’octobre et se termine en juin de
l’année suivante. Les cours sont organisés du Lundi au Vendredi à raison de
6 heures de travail par jour en classe, au laboratoire ou sur le terrain et
complétés par le travail personnel de l’étudiant. Le Volume horaire total
est de 1800 heures réparties sur les 4 semestres.

Le principe directeur de l’apprentissage est la résolution de problèmes et
les méthodes d’enseignement privilégiées sont la méthode de découverte et la
méthode active associées à leurs techniques d’apprentissage spécifiques.
L’accent est mis sur le développement des aptitudes et dispositions
favorables à la réflexion, l’analyse critique, le travail en équipe,
l’esprit de recherche et l’autonomie d’apprentissage

Une évaluation formative est mise en place durant tout le processus
d’apprentissage pour mesurer les progrès accomplis par l’apprenant et
corriger les déficiences notées.
L’évaluation cumulative porte sur chaque unité d’enseignement, y compris les
stages, les travaux de recherche et la présentation du mémoire.
L’évaluation de chaque UE peut se faire soit sous forme de contrôle continu
(CC), sous forme d’examen terminal (ET) ou sous forme de contrôle continu et
d’examen terminal (CC+ET).
L’évaluation des activités de groupe au sein des communautés intervient à la
fin d'une expérience de terrain, sous la forme d'un rapport écrit soumis par
chaque groupe de travail après restitution de la synthèse présentée en
plénière.

A la fin de son apprentissage, l’apprenant doit développer et exécuter un
protocole qui permet d’évaluer les compétences en matière de recherche pour
la résolution d’un problème intégrant plusieurs composantes du programme de
formation. Le sujet est choisi par l'apprenant ou proposé dans un domaine
que l’Institut considère comme prioritaire.

Le rapport de recherche et sa présentation orale font l’objet d’une
évaluation lors de la défense publique du mémoire. La délivrance du diplôme
de Master est conditionnée par la validation de l’ensemble des semestres.
Pour plus de détails consulter le guide de l’apprenant.
La langue d’apprentissage est le Français et le programme prévoit
l’acquisition d’une seconde langue.

IV. ADMISSION ET INSCRIPTION

IV.1. CONDITIONS D’ADMISSION

Master en Santé Publique
- Avoir un niveau Bac + 4 ou une Licence (LMD) en sciences de la santé ou un
domaine connexe ou ;
- Etre Médecins, Dentistes, Pharmaciens, Assistants médicaux, Ingénieurs des
travaux (analyses biomédicales, biochimie, chimie, imagerie médicale),
Ingénieurs agronomes, Techniciens supérieurs (Bac +) en soins infirmiers et
obstétricaux, en santé publique et en hygiène et assainissement.
- Et justifier de 2 ans d’expérience professionnelle
- Pour les Spécialités Polyvalente et Gestion de la Santé de la
Reproduction, les agents de développement de formation universitaire (socio
anthropologues, communicateurs) peuvent être inscrits après étude du dossier
individuel.

Master en Epidémiologie
- Etre docteur en Médecine, ou Pharmacien, ou Dentiste, ou Biologiste ou
Biostatisticien ou avoir une licence LMD en Statistiques ;
- Et justifier d’une expérience professionnelle d’au moins 2 ans.

Master en Nutrition et Santé
- Avoir un niveau Bac + 4 dans le domaine des sciences de la santé ou dans
un domaine connexe et réussir une épreuve d’admission ou avoir une Licence
(LMD) en nutrition humaine ou
- Etre un professionnel de la nutrition humaine, ou Médecin, ou Agronome, ou
Biologiste, ou Pharmacien, ou Médecin vétérinaire.
- Et justifier de 2 ans d’expérience professionnelle

IV.2. CONDITIONS PARTICULIERES
Dès l’année académique 2010-2011, les détenteurs d’une Maîtrise en Santé
Publique ou
Epidémiologie pourront être admis en M2 dans des conditions déterminées sur
étude de dossier.

IV.3. DOSSIER DE DEMANDE D’INSCRIPTION
Le dossier de demande d’inscription, adressé au Directeur de l’IRSP, doit
comporter les pièces suivantes :
lettre de demande, curriculum vitae, photocopies légalisées des diplômes
universitaires, un extrait d’acte
de naissance, une attestation de bourse d’études, trois lettres de
recommandation des chefs hiérarchiques
et ou anciens professeurs du candidat, un résumé ne dépassant deux pages
pour indiquer la motivation du
candidat, quatre photos d’identité datant de moins de 3 mois.
L’autorisation d’inscription sera délivrée par le Directeur de l’IRSP sur
avis du Comité pédagogique et
scientifique et présentation d’une preuve de la capacité de financement des
études.

POUR 2009-2010, LA DATE LIMITE DE DEPOT DES DOSSIERS EST LE 31 AOUT 2009.

IV.4. COUTS DE LA FORMATION
Rubrique Année 1 (F CFA) Année 2(F CFA) Total(F CFA) Composition
Droits universitaires (inscription, formation) 150 000 150 000 300 000 UAC
Encadrement et stages de terrain 2 850 000 2 850 000 5 700 000 IRSP
Achat de livres/Documentation 500 000 200 000 700 000 6 400 000
Frais de mémoire 400 000 400 000 Apprenant
Frais d’installation 300 000 300 000 8 180 000
Assurance obligatoire 440 000 440 000 880 000
Allocation bourses (minimum 300 000F/mois) 3 600 000 3 000 000 6 600 000
TOTAL 7 840 000 7 040 000 14 880 000 14 880 000
Les frais de formation sont à payer en totalité, chaque année avant le début
des cours, sur le compte de l’IRSP
BANK OF AFRICA BENIN B0061 01002 01911305126 97

V. INFRASTRUCTURE ET EQUIPEMENT PEDAGOGIQUE
Equipement audiovisuel
Toutes les salles de cours peuvent être équipées des moyens audiovisuels
suivants
• vidéoprojecteur,
• ordinateur portable,
• rétroprojecteur,
• écran,
• lecteur de DVD,
• matériel de sonorisation,
• flipchart
Centre de Documentation et d’Information (CDI)
Le Centre de Documentation et d’Information dispose des ressources suivantes
- Fonds documentaire avec 4953 monographies, 509 mémoires et 47 CD-Rom
- Une salle de consultation en ligne équipée de 4 ordinateurs
- Un service de recherche documentaire en ligne
L’Infrastructure pédagogique
L’infrastructure pédagogique comporte
salles:
• Amphithéâtre de 240 places
• Salles de cours de 20
• Salles de cours de 25
• Salles de cours de 40
:
Accès aux nouvelles technologies de
l’Information et de la communication
Les apprenants disposent des facilités suivantes :
• Une liaison satellitaire de 512 KB une connexion WIFI accessible notamment
toutes les salles de cours
• Une liaison filaire internet
• Une salle informatique équipée avec connexion internet:14: 1
– 30 places : 7
– 40 places : 4
– 50 places : 2
ccès /sec alimente dans de 512 KB/sec
ue d’ordinateurs

VI. CONDITIONS D’HEBERGEMENT
Tous les apprenants sont logés dans l’enceinte de l’Institut.
Hébergement
L’IRSP a une capacité d’hébergement de 134 chambres :
• 54 Chambres ventilées
• 36 Chambres climatisées+ salle d’eau
• 15 Studios climatisés+ salle d’eau
• 11 Studios ventilés+ salle d’eau
• 5 Pavillons avec 2 chambres, 1 salle d’eau, 1 cuisine, 1 salon
• 2 Villas avec 4 chambres, 4 salles d’eau,
cuisine, salon, salle à manger, garage
Le coût de l’hébergement pour les apprenants varie de 70 000 à 90 000 F CFA/
mois

Restauration
Le service de restauration est assuré par une entreprise privée de
prestation de services.
L’infrastructure, située dans un cadre verdoyant, comporte une salle
principale de 84 places et une cafétéria de 24 places. L’entreprise assure
le petit déjeuner, le déjeuner, le diner, les pauses café et les cocktails
sur demande

Loisirs et santé
Pour les loisirs, le maintien et la détente, des infrastructures sportives
sont disponibles :
• 1 court de tennis
• 1 terrain de basket-ball
• 1 terrain de Volley-ball
• 1 terrain de hand-ball pouvant servir de mini
terrain de football
Une infirmerie, avec lits d’observation, est disponible pour prendre en
charge les premiers soins.

Loisirs
En outre, l’Institut est équipé d’un gymnase entièrement couvert avec un
terrain de basket-ball en salle, des gradins et quelques équipements de
sport.
Toute l’infrastructure est bâtie sur un terrain de 11 hectares couverts par
un magnifique jardin, cadre idéal pour un travail intellectuel